NRMV - Nantes Rezé Métropole Volley

Ils vont vous plaire

Historique 2019 - 2020

Une ascension incroyable !!

En avril 2006, l'équipe fanion masculine de l'ASB Rezé Volley-Ball terminait 2ème de sa poule de Nationale 3, obtenant ainsi le droit d'évoluer en Nationale 2 pour la saison suivante. Dans la même poule, l'équipe de Léo lagrange Nantes Volley-Ball échouait à la troisième place.

Tous les amateurs de volley de l'agglomération nantaise évoquaient depuis des années l'idée de rassembler le potentiel des 2 clubs. Ce fut chose faite en juin 2006. A l'initiative des dirigeants de Léo Lagrange Nantes Volley-Ball et de l'ASB Rezé Volley-Ball, soutenue par les municipalités de Nantes et de Rezé, la création d'une Union de Groupements Sportifs (UGS) dénommée Nantes Rezé Métropole Volley était entérinée par les assemblées générales des 2 clubs.

Pour la saison 2006/2007, une équipe formée des meilleurs joueurs nantais et rezéens était engagée en Nationale 2 et finissait à la 2ème place de sa poule, accédant ainsi à l'élite amateur. La démarche commune portait rapidement ses fruits !

En 2007/2008, dans la poule unique de Nationale 1 composée de 14 équipes, Nantes Rezé Métropole Volley se classait à une méritante 8ème place, après avoir battu à l'extérieur les 6 meilleures équipes du championnat. Seule une meilleure régularité à domicile la privait d'une place parmi les 3 premiers.

L'équipe de Nantes Rezé Métropole Volley décrochait en 2008/2009 ce qu'aucune équipe nantaise masculine n'avait pu obtenir : la montée au niveau professionnel. Grâce à une fin de saison remarquable, en faisant notamment trébucher le leader incontesté Martigues à Gaston Turpin, le NRMV terminait à la 4ème place de la Nationale 1. Un billet pour la Ligue B au bout de 3 saisons d'existence, quel parcours !

Mais que dire de l'incroyable saison 2009/2010 au début de laquelle peu de supporters auraient misé sur un maintien confortable ? Seul le sport sait réserver des surprises comme le titre de champion de France de Ligue B remporté par Nantes Rezé, concédant 3 défaites seulement sur tout le championnat. Avec un groupe constitué à la hâte, et surtout beaucoup de talent et de détermination, le NRMV a montré que la force collective d'une équipe pouvait renverser des montagnes.

L'accession à la Ligue A pour 2010/2011 a récompensé un travail commencé il y a plusieurs dizaines d'années sur l'agglomération nantaise par des joueurs, entraîneurs et dirigeants animés d'une même passion. Pour cette première saison au top niveau, le NRMV terminait la phase régulière à la 7ème place, décrochant ainsi une qualification en quart-de-finale où le futur champion Poitiers éprouva toutes les peines du monde à l'emporter 2 victoires à 1.

La saison 2011/2012 devait être celle de la confirmation au plus haut niveau. L'équipe du NRMV, largement renouvelée par rapport à sa devancière, a encore une fois créé la surprise en prenant la 5ème place de la saison régulière, marquée par une victoire sur Tours, dans une salle Arthur Dugast pleine à craquer, en direct devant les caméras de télévision. En quart de finale, Nantes Rezé se hissait dans le dernier carré en s'imposant au match d'appui contre Cannes, le 4ème de la phase initiale. Et ce n'est qu'au terme d'un match de plus de deux heures, après avoir tout donné, que le NRMV s'inclinait au tie-break en demi-finale contre Tours, le futur champion. Chapeau, Messieurs !